Start Up & Early Stage

Business & People

Start-Up & Early Stage

« A start-up is a temporary organization designed to search for a repeatable and scalable business model »

Cependant que ce soit une approche disruptive ou incrémentale, elle nécessite un financement massif.

Google, Apple, ou Free ne sont plus des start-up. Uber ou Airbnb peuvent encore prétendre à cette appellation, « ces entreprises sont déjà des géants, mais leur modèle économique n’est pas encore assuré. De même Twitter, à presque 10 ans, peut aussi être classé dans cette catégorie, car sa stratégie et son modèle économique sont largement questionnés…

En bref la France compte 10 000 Start-up pour 3.2 Mds $ levés en 2017 (10.9 en UK et 4.7 en Allemagne). Néanmoins peu de licornes (Blablacar et Venteprivé.com) contre 57 en Europe (> 1 Mds $).

En somme un bon accompagnement s’impose (Le développement de l’idée, la création de l’entreprise, l’amorçage de l’activité, le scaling et enfin l’expansion à de nouveaux marchés).

Là où des entreprises françaises ont réussi à accéder au statut de « licornes » dans le Numérique, la France n’a pas encore pleinement prouvé cette capacité à faire grandir de grands leaders de la vague d’innovation Health Tech.

A vrai dire, la France est même en dernière position si l’on ramène le chiffre d’affaire au nombre d’employé

(Fr 85K€/FTE, Allemagne 194 K€, US 461 K€, Suisse 999 K€).

Pourtant la France est le pays qui bénéficie le plus d’aides à l’amorçage des entreprises innovantes. Ainsi si elle réunit l’expertise scientifique requise pour créer des start-up de pointe, le manque d’expertise opérationnel et Business  semble une véritable faiblesse. De surcroît les structures de transfert soulignent que les start-up françaises sont parfois beaucoup plus revendicatrices que les étrangères. Effet SATT ?

En conclusion, si les collaborations public-privé se sont fortement développées ces dernières années, elles se heurtent encore à des difficultés de compréhension mutuelles.

Le Facteur Humain.

Parce que c’est l’humain qui rend possible l’adaptabilité des entreprises ou au contraire la ralentir.

Sources: ERDYN

Nos 7 Croyances

Quel type de Start-up innovante êtes-vous ?

Que l’on se mette bien d’accord sur les profiles, le timing et votre avenir: 

  • L’entreprise pressées: techno prioritaire, leader mondial d’un nouveau marché, CA prévu à 3 ans 100 M€, fondateur expérimenté, objectif d’introduction en bourse,  partenaires financiers: capital risque, peu de chance de rester à la tête lors de l’introduction en bourse.
  • Entreprise progressive: Techno importante, un des leaders, CA de 50 à 100 M€, fondateur prudent, bourse ou vente à 1 groupe, capital investisseurs, peu de chance de rester.
  • L’entreprise oubliée: Techno moyennement innovante, une place sur le marché, moins de 50 M€ à 3 ans, fondateur peu connu, indépendance ou revente, investisseurs privés et capital investissement, garde sa position de leader
  • Entreprise autonome: Peu innovante, une place de niche, fondateur(s) indépendant(s), rester indépendant, investisseurs privés, leadership « absolu »

On parle d’UVP ou d’USP (Uniq Value (Selling) Proposition). En Français ? Ne pas tomber amoureux de votre produit. Pour valider la valeur de son idée, il ne faut pas s’appuyer sur la parole mais sur des actes. Ne demandez pas si les gens ont peur des araignées, mais vérifiez le ! Pas une opinion mais un engagement potentiel (€).

Vous pouvez avoir le meilleur produit/service, si vous n’avez pas la bonne équipe, le risque d’échec est élevé.

A l’inverse une très bonne équipe pourra développer du Business même avec un produit moyen.

C’est la congruence de la stratégie (USP, BP, Valeur et Sens), de l’expertise opérationnelle (Produire, Vendre, Gérer, Exécuter) et des comportements (Facteur Humain, Management, Leadership, Organisation) en commençant par le(s) fondateur(s) qui fera la différence. 

Soyez réaliste avec les objectifs de votre Business Plan !

Connaître ses limites et rester ouvert.

On parle de Savoir, de Savoir-Être et de Savoir-Faire-Faire. L’Ennéagramme est un bon outil pour identifier votre Leadership et l’impact sur les process.

Tout est dans l’exécution vous dirait Larry Bossidy (Execution, the discipline of getting things done)

Les gens pensent que l’exécution est le côté tactique de l’entreprise, quelque chose que les leaders délèguent en se concentrant sur les questions «plus grandes» perçues. Cette idée est complètement fausse. L’exécution n’est pas seulement une tactique – c’est une discipline et un système. Elle doit être intégrée à la stratégie d’une entreprise, à ses objectifs et à sa culture. Et les leaders doivent y être profondément engagés. Il ne peut pas déléguer sa substance. Mais l’erreur de ne pas comprendre et de ne pas pratiquer l’exécution contrebalance inévitablement toute  la valeur ajoutée apprise et communiquée par beaucoup de leaders. De tels leaders (et dirigeants) construisent des maisons sans fondations.

  • Un innovateur qui réussit est une personne qui teste beaucoup de choses, dont beaucoup ne vont forcément pas fonctionner. Il faut donc accepter l’échec. Il est important de donner le droit à l’erreur et d’accepter de changer les hypothèses.

  • L’innovation n’est pas que technologique: le mythe des 20% (ou 120%) de Google est un bon exemple. Les employés ont le droit de travailler sur le projet personnel de leur choix pendant un cinquième de leur temps .. ou plus sérieusement pour un bonus conséquent.

Nos Offres, vos Enjeux

Stratégie

Business Plan, Levée de Fond, MVP, Pitch, KSF, Transformation, DD…

Marketing

Plan Marketing, MIX, Création de Valeur, Argumentaire, Pitch, KSF …

Commercial

Techniques, Management et Gestion des Ventes, e-Commerce…

Digital

Création et Prix d’un Site Web, Référencement, Système Expert, e-Commerce, Stratégie de Contenu …

Management

Leadership, Coaching, Cohésion d’Equipe, Motivation, Climat Social, 360°, MBO, Transition, des Ventes…

Organisation

Gestion du Changement, Climat Social, Alignement et Congruence, Process, Transformation…

Autres secteurs d’expertise: